Il y a bien longtemps, une bonne trentaine d'année, j'étais adolescente et le soir, j'écoutais deux émissions de France Inter, Loup-Garou, présentée par Patrice Blanc-Francard, et Feed Back, animée par Bernard Lenoir. Je leur dois des grandes découvertes musicales. Merci à eux!

Et puis, un jour, un choc, une émotion, une voix posée sur une mélodie...et s'il peut y avoir des coups de foudre artistiques, je crois que les éclairs ont été puissants ce soir là.

Et plus de trente ans après, Bruce Springsteen provoque chez moi toujours la même émotion et la même admiration. Au fil du temps, au fil de ses morceaux, cette profonde admiration s'est renforcée, pérennisée. J'ai découvert aussi une personne humaniste, un homme bien. Je n'aurais jamais pu admirer autant l'artiste sans cela.

Il y a plus de 6 mois, dès l'annonce de son passage à Paris, j'ai pris des billets pour ce concert.

Hier soir, la soirée s'annonçait  belle...elle a été plus que cela : MERVEILLEUSE.

Bruce 1

 

Les premières notes, celles de Badlands, m'ont électrisé directement la moelle épinière...cela commençait!

Plus de trois heures de bonheur, d'émotion intense, d'énergie pure, d'intensité, de partage! De partage de cette émotion avec mon compagnon, et puis aussi un peu plus de 70.000 autres personnes.

 

Bruce 2

 

Le Boss a enchaîné des merveilles musicales, parfois très rock , parfois plus folk!

Sublimement entouré par le E Street Band!

 

Bruce 3

 

Le Boss a choisi d'offrir des titres de toutes les périodes, et l'album Born to Run en entier. Quel plaisir de retrouver le rythme de Dancing in the Dark!

Le ciel au dessus du Stade de France était beau, le soleil était là...et une autre magie a opéré: le jour petit à petit s'est retiré, pour laisser place à une nuit magnifique , dans les lumières du Stade de France.

 

Bruce 4

 

Pendant son show, Springsteen donne. Il donne avec bonheur, joue avec son public. Il a invité certains spectateurs à monter sur scène , un jeune homme, une femme avec laquelle il a esquissé quelques pas de danse, une jeune femme qui a joué de la guitare avec lui, une petite fille qu'il a pris sur ses épaules pour fredonner avec elle le refrain de Waitin' on a Sunny Day!

 

Bruce 5

 

70.000 ou 80.000 qui vibrent ,  personnes totalement transportées par un artiste totalement exceptionnel!

 

Bruce 6

 

Bruce 7

 Et puis, les lumières se sont éteintes, les musiciens et choristes ont quitté la scène.

Le Boss est revenu, seul, avec sa guitare et un harmonica.

Bruce 9

 

Et il a joué les premières notes de ThunderRoad. Simplement une guitare, la voix du Boss, blottie tout contre mon compagnon, ses bras autour de moi. Un moment de pure grâce, des minutes où le temps s'arrête...simplement exceptionnel, les mots qui manquent pour évoquer une telle intensité.

 

Merci le Boss pour cette soirée merveilleuse...et " See you soon again"!

 

Bruce 8

 

Et si certains se posent la question, oui, je suis allée vivre ce moment exceptionnel en bas nylon! Of Course!