Il est parfois des hasards qui crèent des petits miracles, et souvent des bonheurs délicieux.

Une conversation avec mon Compagnon, une envie de sortie et une idée qu'il propose...aller voir un spectacle au théâtre écouter un pianiste!

Nous avons profité d'une belle soirée de printemps pour aller dans le 16ème arrondissement de Paris, jusqu'au Théâtre du Ranelagh, nous régaler du spectacle 

 

Le pianiste aux 50 doigts

de Pascal AMOYEL

pianiste-aux-50-doigts-940-400

 

Le théâtre du Ranelagh est un endroit charmant, un petit théâtre à taille humaine qui semble hors du temps. On est ailleurs dans cette ambiance feutrée, colorée par le rouge sombre velouté des fauteuilrs et par les dorures qui ont l'éclat discret que leur donnerait un éclairage aux bougies.

Un homme, tout simple se présente sur la scène et s'assied au piano. Le sortilège commence.

A travers ses mots, à travers sa musique, Pascal AMOYEL présente un hommage vibrant d'émotion et d'admiration à celui qui a été son maître et son mentor, György Cziffra.

Son admiration et son émotion tracent un portrait de ce grand pianiste, révélant au spectateur une vie faite de coups du destin, mais dont les aléas n'ont jamais pu casser le don et la passion d'un homme pour la musique et le piano.

Pascal AMOYEL joue des mots, joue des touches noires et blanches, des cordes et de toutes les sonorités du magnifique Steinway & Sons qui est son partenaire sur la scène.

le-pianiste-aux-50-doigts-3

 

33216_1

 

Le récit est en lui même émouvant. Je connaissais György Cziffra comme l'interprête, le virtuose...mais je ne savais rien de sa vie, de tout ce qu'il a pu affronter en traversant les turbulences de l'Histoire , les errances de son temps. Pascal AMOYEL donne une force particulière à cette histoire de vie en l'accompagnant de morceaux au piano...des morceaux de virtuoses, comme les partitions de Liszt ou de Chopin, ou des moments musicaux d'improvisation brillantissimes.

C'est un spectacle absolument fantastique. On est emporté par la façon dont l'Artiste donne vie à cet instrument. 

Pascal AMOYEL est un virtuose, mais dans le sens le plus magnifique du mot...pianiste totalement exceptionnel, il utilise son talent, son génie , non pour asséner à son public la démonstration implacable de sa virtuosité, mais pour nous donner l'illusion le temps de ce concert que jouer du piano, interprêter les plus grands morceaux n'est que légèreté et sensibilité.

Ses doigts voltigent et virevoltent sur le piano, des notes déliées, des accords plaqués...le spectateur se laisse envahir par la beauté de la musique mais est totalement fasciné par la magie de ses mains, par la légèreté de son toucher alors qu'on a l'impression qu'un orchestre symphonique développe mélodie et accompagnement dans une harmonie exceptionnelle!

L'Artiste interprête des morceaux remarquables, et offre des improvisations exprimant si bien les sentiments de son propos...une note gaie à un moment, une note tragique ensuite, on sourit, on rit aussi, on a les larmes aux yeux , on se laisse totalement emporter par le récit du pianiste...

Merci Pascal AMOYEL pour ce moment exceptionnel, merci pour cette façon de nous dire votre admiration, votre respect à celui qui a marqué votre vie, votre carrière.

Merci de jouer du piano ainsi, tout simplement.

Mon Amoureux et moi avons été totalement subjugués par ce spectacle, ce moment d'une beauté rare et d'une intensité bouleversante.