Il y a quelques temps, j'avais lu un livre que j'ai beaucoup apprécié à cause de l'originalité de l'histoire et du style plein de fantaisie de l'auteur, intitulé Maudit Kharma.

Cela m'a donc donné envie de découvrir d'autres romans de cet auteur allemand, David Safier.

J'ai patienté le temps qu'il sorte en poche et j'ai lu ce livre délicieux:   Sors de ce corps, William!

9782266214445

 

L'histoire m'a un temps laissée un peu perplexe au vu de la quatrième de couverture, mais comme j'avais vraiment aimé Maudit Kharma, j'ai tenté la lecture.

Et je ne l'ai pas un instant regretté!

Quelques mots sur l'histoire : Rosa est une jeune femme institutrice sans vocation, avec un physique qu'elle n'accepte pas,  qui a ,un jour, sauvé un beau et brillant jeune homme de la noyade. A peine sain et sauf, le prince charmant est tombé amoureux de Rosa et ils ont eu une histoire d'amour qui s'est terminée un peu brutalement.  Elle espère le " récupérer" alors qu'il est sur le point de se marier. Un ami, du genre de celui qui fait des avances, l'emmène un soir voir un spectacle de cirque, dont une des atttractions est le numéro du magicien Prospéro, hypnotiseur de son état. Après la représentation, Rosa a voir Prospéro, pour lui demander de l'aider à reconquérir son Prince. Le mage l'hypnotise, et lorsqu'elle se réveille, elle s'aperçoit qu'elle a fait un voyage dans le temps, et se retrouve dans l'Angletresse de la fin du 16ème siècle, et dans la peau de William Shakespeare. Elle se rend compte également que leurs deux esprits peuvent entrer en communication et que certains des personnages de l'entourage du sémillant William ressemblent fort à certaines personnes du présent qu'elle vient de quitter. Comment alors reconquérir son fameux Prince Charmant?

Comme toujours, lorsque je parle d'un livre, je ne veux surtout pas trop vous dévoiler les ressorts de l'intrigue, car cette découverte est fait partie intégrante du plaisir de la lecture.

Au cours du récit, que j'ai  suivi avec un plaisir réel et amusé, je me suis demandée à plusieurs reprises comment l'auteur allait s'en sortir pour terminer son histoire...à condition que celle-ci ait une fin , bien sûr. Et c'est là, qu'en tant que lecteur, l'on se dit que l'on s'est réellement bien fait emporter par l'auteur, car de pirouettes en pirouettes, ce malin David Safier nous mène par le bout des yeux vers une jolie conclusion!

Ce livre m'a vraiment plu car il conjugue, avec talent, humour, histoire de vie et roman de cape et d'épée  ( si, si , on peut presque le dire!).  Il est divertissant, cultivé, enlevé!

 

Si vous revenez au début de cet article et regardez un peu plus le portrait de la couverture, ne vous fait-il pas penser à une personne à la célébrité aussi récente que décalée?   Or, lorsque le livre a été édité, en tout cas en France, la célébrité de Conchita Wurst, acquise grâce au Concours de l'Eurovision, n'était pas encore venue jusqu'à nous!  Mais l'auteur est lui, allemand, coïncidence?