Mon Homme et moi partageons le goût des livres et de la lecture, si indispensables à notre vie. Aussi, lorsque je cherche une idée de cadeaux, notamment pour son anniversaire, il est rare que je ne  mette pas un livre au milieu des autres surprises. Pourtant, à chaque fois , j'hésite, car en général, si un livre attire mon attention, c'est aussi qu'il correspond à mes goûts et mes envies...alors , je me demande toujours s'il peut être un réel cadeau...puisqu'il est plus que probable que je le lirai aussi. Alors, j'essaie au moins de sortir des rayons de librairie battus, et   d'avoir une idée un peu originale.

C'est pour cela que j'ai été très contente de trouver une petite chronique cet été dans un magazine, qui retenait ce roman...

Le mystère des livres disparus 

par Ian Sansom

51RBC1pnfYL

 

...comme une jolie surprise.

J'ai donc caché ce magazine un temps, car je suis sûre que mon Amoureux aurait aussi vu l'article.

Je lui ai donc offert, il l'a bien aimé...ouf!

Et puis, je l'ai lu.

Mon impression de départ était un peu mitigée, un héros improbable...mon Homme avait-il réellement apprécié, n'avait-t-il pas, avec sa délicatesse sans faille, évité de me dire que ce livre était un peu décevant...?

J'ai donc continué dans l'histoire. Israël Armstrong débarque un beau soir de pluie, dans un  patelin d'Irlande du Nord , pour devenir Le Bibliothécaire de la petite localité. Trentenaire, gentiment décalé, un peu enveloppé, un peu looser en fait, Israël  a tout du londonien... surtout en dehors de Londres qu'il a quittée pour prendre ce travail . Il arrive dans cette petite ville qui lui semble totalement étrangère et il apprend qu'il est lié par le contrat d' " Agent de sensibilisation et de médiation" et donc qu'il doit rester,alors qu'il n'a qu'une envie, fuir au plus vite. Il se rend vite compte que ses fonctions de bibliothécaire vont être un peu plus compliquées que prévu : non seulement, la bibliothèque du cru a totalement et définitivement fermé, mais  il va devoir assumer les fonctions de bibliothécaire itinérant au volant d'un bibliobus antique...mais surtout il doit d'abord retrouver les quinze mille ouvrages de la bibliothèque qui ont disparu.

Commence alors une enquête totalement loufoque, autant que tous les personnages du cru que notre " héros " va croiser à l'occasion de ses périgrinations.

Au final, j'ai fermé ce livre avec regret. On se laisse prendre par l'histoire, par ce héros plutôt nul, par tous les personnages locaux mal embouchés qu'il croise. Une jolie balade irlandaise que l'on fait avec notre londonien décalé...ou bien une   ballade qui nous berce tendrement...les deux, je crois.