Le Musée Guimet, qui se présente maintenant sous cet acronyme étrange MNAAG ( ou Musée National des Arts Asiatiques Guimet) est un des plus beaux musées de Paris. Il détient une collection permanente exceptionnelle de pièces retraçant l'histoire des arts de l'Asie, il est toujours fascinant de se promener au rez-de-chaussée parmi les statues monumentales dédiées à Bouddha. Il  offre également des expositions temporaires toujours magnifiques. Je garde le souvenir émerveillé d'une présentation liée à Hokusaï il y a quelques années.

Ce matin, un temps printanier nous a accompagnés jusqu'à ce musée pour l'exposition " Kimono, au bonheur des dames"

Kimono 1

 

L'exposition nous montre une sublime collection de kimonos, avec des pièces datant du 17ème siècle jusqu'à nos jours. Ce sont les merveilles de la collection de la maison Matsuzakaya, maison de kimonos fondée en 1611, et qui a joué un rôle essentiel dans la diffusion du kimono à travers le temps dans la société japonaise.

L'origine du kimono remonte sans doute au 7ème siècle, et se répand progressivement dans la population. Au fil du temps, il garde sa forme de T, sans jamais épouser les lignes du corps.

Tout au long de l'exposition, on admire des kimonos, riches de raffinement les plus précieux...étoffes, broderies, motifs... Une ligne simplement structurée pour habiller la femme dans la société japonaise à travers le temps. 

L'exposition commence par une vitrine qui montre des catalogues de kimonos datant du 18ème siècle...

Kimono2

 

...et tout de suite après, les kimonos révèlent toutes leurs splendeurs.

_kimono1

_kimono2

 

Tout est merveille, que le regard se pose sur l'ensemble du vêtement...

_kimono3

 

...ou sur le détail de la broderie au fil d'or qui forme un ruissellement de glycine ou un oiseau qui vole.

_kimono4

 

_kimono5

La visite continue et l'on est fasciné par la beauté des motifs, comme cette évocation du printemps...

_kimono6

 

...ou par l'intensité des couleurs et la beauté de leur dégradé, comme le montre ce kimono , datant du début du 20ème siècle, d'un violet intense  à motifs de pivoines et de cerisiers.

_kimono6b

 

 

La salle suivante évoque l'importance du kimono dans la tradition du mariage. En plus des kimonos, sont exposés des objets très raffinés, peignes, obis ( larges ceintures) ou épingles pour les cheveux.

_kimono7

 

_kimono8

_kimono9

_kimono10

 

La suite de l'exposition nous dévoile des merveilles plus contemporaines, tout aussi fascinantes....je vous les montrerai dans un prochain article..