Les mots de ce blog parlent de nylon et de culture, et malgré toutes les disparitions de personnages publics qui m'ont touchée depuis quelques années, je n'ai jamais voulu rendre hommage à ces disparus.

Exception pour une femme simplement exceptionnelle.

20170630_175432

 

Une réelle tristesse, avec souvent les larmes aux yeux depuis que j'ai lu sur mon smartphone la notification du Monde annonçant son décès.

Il ya une vingtaine d'année, au décés d'un crooner des années 40 ou 50, ma Marraine m'avait dit que c'était une partie de sa jeunesse qui disparaissait. Avec Simone Veil, c'est une femme que j'admirais profondément qui s'en va, et je ressens un manque, une tristesse, presque comme si c'éait ma mère, ou ma grand-mère qui partait.

Je n'ai pas encore lu ce livre, qu'elle a écrit et qui me sert de photo pour l'évoquer, mais j'ai lu de part et d'autre, ou vu des films retraçant le destin extraordinaire d'une femme qui symbolise la dignité et le courage les plus grands. Son amie Marceline Loridan-Ivens, dans un ouvrage bouleversant, " Et tu n'es jamais revenu"  avait évoqué leur rencontre dans les camps de l'abomination et leur amitié. Simone Veil a eu une vie marquée par les épreuves mais a toujours montré cette élégance et cette dignité que j'admirais tant. Les femmes lui doivent tant!

Madame Veil , c'est un jour bien triste qu'aujourd'hui...pour votre famille bien évidemment, à laquelle j'adresse des pensées , mais pour les femmes et hommes que nous sommes. Votre esprit, votre combat, VOUS, vous allez nous manquer.