Lors de ma plus récente quête de bas nylon, il s'est trouvé que, par hasard, j'ai acheté deux pochettes évoquant les chats.

La première pochette est de la marque Socat, une marque que je ne connaissais pas encore et qui a immédiatement attiré mon regard par son graphisme délicieux.

20180807_173700

Ce chat noir à l'air mystérieux annonce une vraie promesse ... " Le nylon qui tient" !

Une pochette cristal qui fait penser aux années 50 que j'aime tant. Renseignements pris auprès de mon expert préféré, Gentleman W,  cette pochette date sans doute des années 1953-1954.

 La seconde pochette que j'ai trouvée en  même temps est beaucoup plus récente...

20180807_173637

...mais laisse une grande impression de douceur, tant par ce noir et blanc velouté, qu'avec ce chat qui passe entre les chevillées gainées de nylon...on ressent ce délicat  frottement.

 

Cette coïncidence m'a donné l'idée de chercher dans mes " archives", telles que mes tableaux Pinterest ou les documents de ma collection, des pochettes ou publicités permettant de déguster ce cocktail de douceur qu'évoquent les bas   et les chats.

Une publicité bien connue pour les Bas Gui, à l'époque bas de soie, bien sûr, 

gui 1930

nous montre ce chat noir qui en se frottant contre les jambes de sa maîtresse, saisit un bas de ses griffes.

J'ai trouvé plusieurs réclames des années 30 qui mettent en scène des chats pour la promotion des bas, et toujours des chats noirs.

Une affiche...

poster art deco 1930

...une publicité pour des bas de soie, dans la pure tradition anglo-saxonne...

1927

 

Vous remarquerez d'ailleurs que dans cette jolie réclame, il est évoqué le sortilège que lance  la sorcière moderne porteuse de bas !

Encore une autre publicité des années 30.

 

1931

 

Pendant l'âge d'or des bas nylons, si les publicitaires et graphistes illustrateurs de pochette ont utilisé un bestiaire en tout genre, allant du chien à l' hippocampe, en passant par la souris, le mouton, la biche, la girafe, la gazelle, le cheval, la paon et le pigeon...les chats ont exposé leur frimousse aux côtés des bas nylon.

Le célébrissime illustrateur Gruau a mis un chat noir en scéne, petit animal si enroule sa douceur autour des jambes nylonnées de la belle, pour la divine marque de bas Dior.

1960 gruau

 

Les marques anglo-saxonnes ont aussi utilisé les charmants petits félins pour vanter la résistance des bas, qui ne filent pas facilement sous la patte de l'animal, qui n'est pas toujours patte de velours.

Des marques américaines...

Berkshire 1956

...ou australiennes

 

e91c79d954c7430ccae3e93d4d0b743f

901b934875dc87ce10b77d8763cde222

...et ce , à la fin des années 50.

Les marques françaises également ont montré des chats, comme ce ravissant chaton qui tente d'attraper le bas avec lequel joue la jeune femme pour les bas Grille

bas grille 1957

et celui ci qui sourit en montrant la solidité des bas GEF.

20180807_184904

 

Décidément, tous ces chats sont bien charmants!  J'espère que je trouverais d'autres pochettes ou d'autres publicités de ce type.

En conclusion de cet article, une autre photo de publicité qui montre un félin d'un autre genre...dont j'adore l'expression !

bd63468ee1a2dfe81737bf293c6e74a0