Ce matin, je me réveille doucement, sans le léger tumulte citadin qui enfle avec le lever du jour .  Je me tourne vers mon Amoureux , mais je ne trouve que la tiédeur de laissée par son corps entre les draps...J'avais oublié, son premier rendez-vous de la journée est matinal, un petit déjeuner avec un collègue pour parler d'un dossier délicat. Seuls les oiseaux du dehors semblent se réjouir d'un soleil qui apparaît timidement.  Je me lève et j'essaie d'allumer la radio. C'est le silence. Etrange.

Je vais vers la cuisine, mon Amoureux est toujours si attentionné, même s'il était pressé ce matin, il a préparé un délicieux petit déjeuner...une salade de fruits frais, des laitages, une brioche toute dorée coupée en tranches gourmandes et les confitures délicates faites par ses parents avec les fruits de leur jardin. Même la théière est prête, je n'ai plus qu'à faire frémir de l'eau..il a aussi laissé à côté de ma tasse un magazine...

Ell couv

 

Anouk Aimée pose en couverture...majestueuse et si belle, elle va bientôt jouer au théâtre.

Je feuillette mon magazine en dégustant les fruits, en croquant avec appétit dans mes tartines de brioche, mon thé est encore un peu chaud.

Quelques publicités déjà...page 2!

Page 2

Je souris car cette publicité m'amuse! Quelle gaîeté dans les couleurs!  Je pense à mon Amoureux qui aime tant regarder mes jambes gaînées de nylon.

Je continue à parcourir mon magazine...et une nouvelle réclame pour les bas

page 6

Décidément les publicitaires sont des démons...ils nous parlent de gourmandise, de bas nylon et de machines à écrire...ils nous connaissent tant! Je jette un oeil à la machine Remington, peut être une idée de cadeau pour mon Gentleman qui tisse si soyeusement les mots, et je regarde la réclame pour les bas PAN, une marque que je ne connais pas encore.  Les coloris sont bien tentants...taupe, loutre, ramière, méhari, gazelle, renard bleu, gris argent, noir...J'imagine toutes les belles déclinaisons de couleurs qui pourraient habiller mes jambes.

Je continue à tourner les pages.

Les mots croisés, je les ferais plus tard...mais une nouvelle annonce pour des bas. " Le bas qui n'accroche pas"...quelle belle idée! 

page 11

 

Je tourne encore les pages, encore quelques nouvelles, la Course à l'Elysée qui va bientôt commencer pour trouver le successeur à Vincent Auriol, la visite de Tito à Londres, une expédition anglaise sur l'Everest...et enfin, on nous parle du printemps, avec juste à côté une annonce pour les bas Vitos!

Page 32

Les bas Vitos, je les aime beaucoup! Ils galbent délicieusement la jambe, mon Amoureux m'en a offert plusieurs paires récemment!

Toujours des nouvelles, la rupture de Farouk et Narriman, le Général de Gaulle en Afrique...

20180415_080335

...à nouveau une réclame attire mon regard, qu'elle est jolie!

page50

Je m'amuse ensuite d'un entrefilet sur la préparation du Couronnement par nos amis britanniques...imaginer des chaussures avec des talons de différentes hauteurs pour permettre aux femmes d'assister un défilé en tenue chic, mais sans rater le spectacle...une idée totalament british!

 

20180415_084910

 

Une nouvelle réclame pour les bas Hélios ( " Solide comme le bas de marche  Fin comme le cristal ")  et voici les pages culture...

page52

...qui parlent de romans, de théâtre, de danse avec de nouvelles créations de Roland Petit. Ensuite quelques nouvelles de sport automobile, des entrefilets sur des personnes célèbres , Clark Gable, Luis Mariano, Zsazsa Gabor...et celui qui m'amuse tant, Pierre Dac.

J'ai presque fini la lecture de mon magazine...

page 64

L' annonce pour les bas Cornuel m'interpelle : elle précise que CORNUEL a " scientifiquement étudié la superposition des nuauces de bas aux teintes de peau" pour conseiller des nuances qui ne pourront décevoir...je vais aller voir dans mes jolies boîtes où je range mes bas quelles sont exactement les teintes que j'ai déjà et voir si elles me conviennent.

Il est bientôt l'heure de me préparer, je tourne vite les dernières pages de mon Paris-Match, je ne m'attarde pas sur cette réclame...

page 68

 

Il est temps...je ferme vite mon magazine, avale une dernière gorgée de thé...et je me dirige vers la salle de bains et mon dressing.

Une fenêtre s'ouvre, un souffle frais de printemps m'enveloppe...je suis revenue en avril 2018.

Quelle paire de bas vais-je choisir aujourd'hui?

 

20180415_084534

 

 

PS: Chères Lectrices et Chers Lecteurs, un silence de plusieurs mois, non une désaffection, mais une vie débordée ces derniers mois par le travail, et qui ne veut pas donner moins de place à l'Amoureux et à la famille...alors il faut faire des choix, notamment moins de présence sur le net. Mais j'espère vraiment que tout va retrouver un cours plus normal!